Le Myélome Multiple : Qu’est-ce que c’est ?

Myélome multiple
Myélome Multiple : un type de cancer provenant de la moelle osseuse qui est due à l’accumulation anormale des plasmocytes. Les cancers du sang ou hémopathies malignes touchent chaque année environ 35 000 personnes. Des millions de personnes à travers le monde sont diagnostiquées pour un myélome multiple (MM). Dans plus de 50 % des cas, la maladie se développe chez des personnes de plus de 70 ans.

Aperçu

Le myélome multiple est un cancer qui se forme dans un type de globule blanc appelé plasmocyte. Des plasmocytes sains vous aident à combattre les infections en fabriquant des anticorps qui reconnaissent et attaquent les germes.

Dans le myélome multiple, les plasmocytes cancéreux s’accumulent dans la moelle osseuse et évincent les cellules sanguines saines. Plutôt que de produire des anticorps utiles, les cellules cancéreuses produisent des protéines anormales qui peuvent entraîner des complications

Myélome Multiple : Définition

Le myélome multiple est un type de cancer peu connu. Cette maladie de la moelle osseuse, est due à l’accumulation anormale d’un type de globules blancs, appelé les plasmocytes. On parle indifféremment de myélome multiple, de maladie de Kahler ou encore de myélome.
Lorsque des plasmocytes s’accumulent de façon anormale et incontrôlée, et qu’ils envahissent la moelle osseuse, on parle de myélome. Ainsi, les plasmocytes malades qui s’accumulent, stimulent les cellules en charge de la destruction normale de l’os et inhibent les cellules en charge de la formation osseuse.
L’os se fragilise, ce qui peut entraîner des fractures. L’envahissement de la moelle osseuse par une quantité anormale de plasmocytes a également pour conséquence une diminution de la production des cellules sanguines saines. On qualifie le myélome de « multiple » car plusieurs localisations osseuses sont atteintes en même temps.

Qu’est-ce que la moelle osseuse ?

La moelle osseuse est une substance logée à l’intérieur de l’os. Chez l’adulte, on en trouve principalement dans les os plats, à savoir le sternum, les côtes, les vertèbres et les os du bassin. Elle produit, au quotidien, des milliards de cellules appelées cellules souches hématopoïétiques qui donnent naissance aux différentes cellules sanguines.

On distingue trois familles de cellules sanguines :

  • les globules rouges (ou hématies ou érythrocytes) qui transportent l’oxygène ;
  • les globules blancs (ou leucocytes) qui protègent notre organisme des agressions ;
  • les plaquettes qui permettent la coagulation du sang.

La moelle osseuse a un rôle vital pour l’organisme. En cas de cas de maladies graves du sang (les leucémies par exemple), seule une greffe de moelle osseuse permet de restaurer la fonction de la moelle.

Myélome multiple
3D illustration des os

Types de Myélomes

On distingue plusieurs types de myélomes selon le type d’immunoglobulines (Ig) sécrétées par les plasmocytes malades :

  • dans 65 % des cas, ce sont des Ig de type G,
  • dans 20 % des cas des Ig de type A et dans 15 % des cas, ce sont des fragments d’Ig (on parle alors de myélomes à « chaînes légères »).
De nombreuses complications cliniques sont associées au myélome. C’est d’ailleurs leur apparition qui oriente le plus souvent le médecin vers le diagnostic.

Le développement du myélome multiple

Le myélome multiple se développe au détriment d’un type particulier de globules blancs, les plasmocytes. Ces cellules correspondent au stade final de spécialisation des lymphocytes B. Ils ont pour principale propriété de produire des anticorps – aussi appelés immunoglobulines –, molécules capables d’organiser une réponse immunitaire ciblée contre un intrus (antigène).

Lorsqu’un plasmocyte devient tumoral, il se multiplie en excès, produit, en grande quantité, un seul type d’immunoglobuline, le  « pic monoclonal » et entraîne une dérégulation des autres plasmocytes avec restriction de la synthèse des anticorps normaux. Une des conséquences est la diminution de l’efficacité de la réponse immunitaire face à une infection. Les plasmocytes tumoraux peuvent également envahir la moelle osseuse et réduire la formation des autres cellules sanguines et immunitaires.

 

Myélome Multiple : Des symptômes bien précis

Les signes et symptômes du myélome multiple peuvent varier et, au début de la maladie, il peut n’y en avoir aucun.

Lorsque des signes et des symptômes apparaissent, ils peuvent inclure :

  • douleur osseuse, en particulier dans la colonne vertébrale ou la poitrine
  • nausée,
  • constipation,
  • perte d’appétit,
  • brouillard mental ou confusion,
  • fatigue,
  • infections fréquentes,
  • perte de poids,
  • faiblesse ou engourdissement dans vos jambes,
  • soif excessive.

 

Complications

Les complications du myélome multiple comprennent :

  • Infections fréquentes. Les cellules myélomateuses inhibent la capacité de votre corps à combattre les infections.
  • Problèmes osseux. Le myélome multiple peut également affecter vos os, entraînant des douleurs osseuses, un amincissement des os et des fractures.
  • Fonction rénale réduite. Le myélome multiple peut entraîner des problèmes de fonction rénale, y compris une insuffisance rénale.
  • Faible nombre de globules rouges (anémie). Comme les cellules myélomateuses évincent les cellules sanguines normales, le myélome multiple peut également provoquer une anémie et d’autres problèmes sanguins

 

Traitement du Myélome

Traitement cible

La plupart des personnes atteintes du myélome multiple sont traitées avec un traitement ciblé. On peut administrer un traitement ciblé avant une greffe de cellules souches ou dans le cadre du traitement des personnes qui ne peuvent pas recevoir une greffe de cellules souches.

Le traitement ciblé est souvent administré d’abord comme traitement d’induction. On peut aussi l’employer immédiatement après une greffe de cellules souches (traitement de consolidation) et après le traitement de consolidation pour aider à maintenir la rémission du myélome multiple (traitement d’entretien).

Traitements complémentaires

Certains traitements complémentaires peuvent aider certaines personnes à mieux gérer le myélome multiple et ses traitements. Ces traitements, parfois appelés thérapies alternatives, sont utilisés en conjonction avec les traitements médicaux traditionnels. Les traitements complémentaires ne sont pas destinés à remplacer les soins médicaux traditionnels.

3 réactions sur “ Le Myélome Multiple : Qu’est-ce que c’est ? ”

  1. Ping Mélanome traitement naturel 24 : Solutions Efficaces

  2. Ping Drépanocytose traitement naturel : 1 Remède très efficace !

  3. Ping Amylose traitement naturel : Remède 100% Naturel pour Guérir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *