Hémorroïdaire Prolapsus qu’est-ce que c’est?

Prolapsus hémorroïdaire traitement. Les hémorroïdes prolapsus sont des veines gonflées situées à l’intérieur du rectum qui se gonflent soudainement (prolapsus) hors de l’anus. Celles-ci sont différentes des hémorroïdes externes, qui se produisent sur ou autour de la peau de l’anus, et des hémorroïdes internes, qui restent à l’intérieur du rectum.

Les hémorroïdes prolabées ne sont généralement pas douloureuses, mais peuvent provoquer des saignements, des démangeaisons et de l’inconfort, en particulier en position assise ou pendant les selles. La plupart ne sont pas compliquées, mais certaines hémorroïdes sévèrement prolabées éclatent, forment des caillots ou se coincent dans les muscles anaux et sont privées de circulation sanguine (étranglées). Prolapsus hémorroïdaire traitement

Dans de nombreux cas, une hémorroïde prolabée rétrécira d’elle-même ou se résoudra avec des remèdes simples à la maison. Des médicaments ou une intervention chirurgicale peuvent être nécessaires pour ceux qui ne le font pas.

Prolapsus hémorroïdaire traitement
Prolapsus hémorroïdaire traitement

Symptômes 

Les symptômes courants des hémorroïdes prolapsus comprennent : 

    • Une bosse indolore : La bosse molle et indolore est souvent découverte pour la première fois lors de l’essuyage après une selle. À l’examen, la bosse aura fait saillie à l’extérieur de l’ouverture du rectum, appelée anus.
    • Saignement : Le sang rouge vif, soit sur du papier hygiénique, soit sur les selles elles-mêmes, est courant avec les hémorroïdes prolapsus. Le sang rouge foncé indique que le saignement est situé plus haut dans le côlon (gros intestin).
    • Démangeaisons et irritations : Les  démangeaisons anales sont fréquentes avec une hémorroïde prolapsus. La peau autour de l’anus peut également être crue et irritée.
    • Écoulement de mucus : Cette glu blanchâtre et pâteuse peut se développer à la suite d’une inflammation rectale . Vous pouvez voir le mucus sur les selles ou le papier hygiénique après avoir essuyé.
    • Odeur nauséabonde : Si du mucus est présent, il peut avoir une mauvaise odeur.
    • Évacuation incomplète : C’est la sensation que vos intestins sont encore pleins même après une selle.
    • Fuites fécales : Également appelée incontinence fécale, elle est causée par la saillie des tissus à l’extérieur de l’anus, permettant aux traces de selles de s’écouler.

Contacte

Prolapsus hémorroïdaire traitement: Complications 

Une hémorroïde prolabée peut devenir gravement enflée, obstruant les selles et provoquant des saignements importants. Si l’hémorroïde est volumineuse, la rupture de la veine sous-jacente peut provoquer des saignements graves et une chute brutale de la pression artérielle, entraînant des étourdissements, des étourdissements et, dans de rares cas, un choc et la mort. 

Les autres complications graves des hémorroïdes prolapsus comprennent : 

  • Thrombose veineuse : C’est lorsqu’un caillot sanguin se forme à l’intérieur d’une veine hémorroïdaire, obstruant le flux sanguin et provoquant le gonflement douloureux des tissus. Certaines hémorroïdes thrombosées ont la taille d’un raisin ou même plus.
  • Incarcération et strangulation . C’est à ce moment qu’une hémorroïde est piégée dans les muscles anaux et complètement privée de circulation sanguine. Cela peut entraîner une douleur intense et une mort rapide des tissus, ainsi qu’une gangrène.

Prolapsus hémorroïdaire traitement: Cause 

On ne sait pas pourquoi certaines personnes ont des hémorroïdes et d’autres non. Beaucoup de choses peuvent contribuer au développement des hémorroïdes, mais elles sont finalement dues à la dégradation des tissus de soutien dans le canal anal. 

Si les hémorroïdes ne sont pas traitées, persistent pendant une longue période ou sont soumises à une pression vasculaire extrême, elles peuvent devenir prolapsus.

Les facteurs de risque des hémorroïdes prolapsus comprennent : 

  • Âge avancé
  • Constipation chronique
  • Diarrhée chronique
  • Une alimentation riche en graisses et pauvre en fibres
  • Manque d’activité physique
  • Obésité
  • Utilisation excessive de médicaments contre la diarrhée
  • Grossesse (surtout après l’accouchement) Prolapsus hémorroïdaire traitement

Placer quelque chose dans l’anus, comme un jouet sexuel ou un instrument médical, peut également exercer une pression excessive sur le canal anal et provoquer le prolapsus spontané d’une hémorroïde interne.  Prolapsus hémorroïdaire traitement

Prolapsus hémorroïdaire traitement: Diagnostic 

Une hémorroïde est prolabée lorsqu’elle dépasse du rectum. Votre fournisseur de soins de santé peut les identifier par un examen physique de l’anus.

Les hémorroïdes internes sont classées en fonction de leur saillie : 

  • Grade 1 : Ceux-ci sont proéminents mais ne font pas saillie dans le canal anal. Des saignements peuvent survenir.
  • Grade 2 : Ceux-ci dépassent du canal anal lors d’une selle mais rentrent à l’intérieur d’eux-mêmes.
  • Grade 3 : Ceux-ci dépassent lors d’une selle (ou d’autres formes d’effort physique) et doivent être repoussés à l’intérieur manuellement.
  • Grade 4 :  Ceux-ci dépassent du canal anal et ne peuvent pas être repoussés.

Les hémorroïdes de grade 4 présentent un risque élevé d’étranglement et nécessitent presque invariablement un traitement spécialisé.

Prolapsus hémorroïdaire traitement
Prolapsus hémorroïdaire traitement

Traitement 

La plupart des hémorroïdes prolabées rétrécissent d’elles-mêmes, mais peuvent nécessiter des remèdes maison et des tisanes.

Prolapsus hémorroïdaire traitement: Traitements d’auto-soins

Les stratégies d’auto-soins suivantes peuvent aider à réduire ou à prévenir l’aggravation d’une hémorroïde prolabée : 

  • Application de glace : Placer une compresse froide sur l’anus pendant 15 minutes environ plusieurs fois par jour peut aider à réduire l’enflure.
  • Bain de siège . Tremper dans un bain chaud pendant 10 à 15 minutes peut aider à soulager l’inconfort.
  • Régime riche en fibres : Vous pouvez garder vos selles molles en mangeant des aliments riches en fibres et en buvant beaucoup d’eau. Les suppléments de fibres peuvent également aider. 
  • Habitudes de toilette : Éviter de forcer pendant les selles. Pour réduire l’irritation, rincez l’anus avec un vaporisateur après les selles et tamponnez légèrement avec du papier toilette ou une lingette pour bébé.
  • Exercice doux : Des exercices doux comme la marche régulière peuvent aider à prévenir la constipation. Évitez l’haltérophilie, les accroupissements ou les exercices abdominaux qui exercent une pression sur l’anus et le rectum.

Tisane

Si votre hémorroïde ne s’améliore pas ou si elle réapparaît, il existe une tisane :

  •  pour engourdir la douleur et pour rétrécir les veines dilatées.
  • qui modifient la consistance des selles afin que plus d’humidité puisse être aspirée. 
  •   peut aider à réduire la taille de la veine hémorroïdaire et à engourdir la zone environnante.

Le traitement des hémorroïdes prolapsus dépend de leur gravité. Cela peut impliquer des des tisanes.

Prolapsus hémorroïdaire traitement
Prolapsus hémorroïdaire traitement

Prolapsus hémorroïdaire traitement: Prévention

De saines habitudes de vie peuvent aider à prévenir le développement des hémorroïdes en premier lieu. Cela est particulièrement vrai si vous êtes plus âgé et que vous êtes plus sujet à la constipation.

De petits changements dans le régime alimentaire et l’activité physique peuvent faire une grande différence entre avoir des hémorroïdes et ne pas en avoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *